Performance cinéma / lumière / son

http://vimeo.com/11078833


Gaëlle Rouard : Projecteurs & Films 16 mm


David Chiesa : Cadre de Piano & Basse électrique

Christophe Cardoen : Lumières & Optiques








Gaëlle Rouard et Christophe Cardoen scandent de concert l’une des images argentiques, l’autre de la lumière, aux commandes d’une machine de sa fabrication qui hache le rayon mieux qu’un stroboscope.
Et comme on parle de mettre en morceau : David Chiesa heurte et frictionne des cordes amplifiées…
Une fiction qui tâte des origines et des chaos, les événements sonores assouvis de lumière pendant le lent travail de la transformation, des couleurs de lumières crues avalent l’image et quelques alpinistes.
Le rythme s’accélère, les lumières et les sons s’épaississent, éblouissent, l’intrigue se fait insaisissable. Les personnages se débattent dans une matière plus dense, hypnotique…
Et comme la scolopendre et le céphalopode (un représentant attardé des moeurs antiques) :
ça se bouscule pour vivre et ça palpite d'exister

Sans kilowatts superflus, aux origines de l’art cinétique, avec du photon, de la chimie et du son …



Besoins techniques :

Trois prises 220V-16A (séparées)

Un espace avec le NOIR TOTAL dans la salle.

Deux accroches murales ou au plafond pour tendre un écran de

4m X 3m et des pendrillons autour

(nous n’avons pas de pendrillons mais nous venons avec notre écran).

Deux tables

Un espace de 4 m minimum derrière l’écran (6m plus confortable).

( Nous nous installons tous les trois derrière l’écran)

Temps d'installation : 4 heures, (si le noir est dèjà fait dans la salle).

Durée de la performance : environs 40 min.

Temps de démontage : 2 heures.